La Légende du FIL ROUGE...


Une légende chinoise raconte que lorsqu'un enfant naît, d'invisibles fils rouges jaillissent de son esprit et se raccordent aux êtres importants qui joueront un rôle dans sa vie. A mesure que l'enfant grandit les fils rétrécissent, rapprochant ainsi les êtres destinés à cheminer ensemble et ce indépendamment du temps, de l'endroit ou des circonstances. le FIL peut s'étirer ou s'emmêler, mais il ne cassera jamais...

Adopter, c'est accepter de croire l'histoire plus forte que l'hérédité, l'Amour plus fort que le destin...

10 déc. 2008

Mes deux autres Copi'Nets...

Et voilà, je ne pouvais pas terminer sur mes rencontres du Net sans parler des deux personnes qui par leur blog, leurs mots, leur humour et leur humeur, m'ont touchée, et surtout je crois que je me suis sentie "en harmonie" avec elles ...........

Pourquoi, comment ? je ne peux vous l'expliquer. Comme je l'ai dit dans le précédent Post, les messages des uns et des autres font qu'on se sent proche...........qu'avec nos messages on est identiques... en tout cas c'est ce que je ressens.

Alors voilà je voulais remercier Lolo (comme moi mais j'ai toujours eu des amitiés fortes avec mes doubles) et Maïté.

Dès que j'ai commencé à communiquer sur le net je me suis sentie attirée par leurs messages.. comme si j'avais pu moi les écrire... comme si j'avais trouvé des épaules pour l'accueillir mais surtout des épaules avec le même poid que le mien.............c'est aussi simple que ça ! mais n'est-ce pas le propre de n'importe quel sentiment ???????????? L'amour, l'amitié, comment cela peut s'analyser ..............on se rencontre, on apprend à se connaître....

En tout cas continuez à être là parce que franchement.... c'est trop cool et on a les mêmes épaules toutes les trois !!!!!!!!!!!!!!!!!


Merci et bonne nuit à tout le monde......................

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Coucou Copi'net,je viens de lire ton message ,il m'a beaucoup touché...Moi n'ai pas trop le courage d'alimenter mon blog en ce moment,tu viens de me donner l'envie de m'y remettre.
C'est vrai que dans cette fichue attente,il n'y a guère qu'avec les "copines de galère" que l'on peut vraiment se lâcher...Avec la famille,les amis,il faut toujours peser ses mots et à la fin ,moi ça me fatigue.
Je venais lire sur ton blog comment tu digérais les 4 jours d'attributions,tu n'en a pas encore parlé,tu as raison car il n'y a rien à en dire.
Bises ma belle et encore merci pour le petit clin d'oeil

Lolo a dit…

Bonsoir ma copin'net doublon,

Moi aussi, je suis très touchée par ce gentil message que je viens de découvrir car j'étais en vadrouille hier soir (une soirée entre collègues filles dans un resto éthiopien, c'était trop sympa !)

Nous sommes toutes sur le même chemin qui nous mènera toutes vers notre but, ça on le sait.
La seule donnée qui nous manque, c'est QUAND ?

C'est pourquoi, il est super important (pour moi en tout cas) de rencontrer des personnes comme toi, Lolo pour faire en sorte que cette donnée passe plus vite et de la meilleure façon qu'il soit...

Continuons de nous amuser, de partager nos joies, nos peines (perso, j'aime pas trop dire quand je suis triste car je ne le suis pas très souvent en fait)nos colères face à ce c.c.a.a. qui lambine... tout, tout (enfin presque)

Merci, merci encore pour ce petit clin d'oeil
Je t'embrasse fort
Lolo